Selembao/Kinshasa, la population du quartier Camping vit dans une psychose indescriptible

Date:

Partagez via:

Dans ce coin de la capitale de la République démocratique du Congo on ne passe pas une semaine entière sans qu’il y ait mort d’hommes, des cas de vol en main armée signalés ici et là, alors qu’il y a 3 postes de police qui quadrille cette cité, en plus de cela la maison communale se trouve à moins de 500 mètres.

Depuis quelques jours, les hommes en uniforme non autrement identifiés créent une psychose à Camping. Camping est l’une des cités que compte la commune urbaine de Selembao. Dans leur passage d’une rue à une autre sans obstacle des malfrats ont tué une personne et extorqué des biens de paisibles citoyens, la nuit du samedi 8 juin au dimanche 9 juin 2024.

Un agent de service de sécurité sans armes, habitant le quartier qui assistait à une scène depuis une brèche de sa maison lors que ces malfrats opéraient, a renseigné que les bandits opéraient avec des calibres à porter de leurs mains. « Je ne pouvais rien faire parce que ces gens avaient encerclé nos maisons, si bien qu’ils ont opéré jusqu’au petit matin. Bien que je sois connu comme militaire, je ne pouvais rien faire parce qu’on ne porte plus d’armes. Si j’en avais une, je pouvais sauver la population de mon coin ».

De ce fait, ces derniers temps les jeunes, les vieillards, bref toute la couche de la population continuent d’exprimer leur ras-le-bol aux nouvelles autorités politico-administratives à tous les niveaux, en organisant de marche de protestation contre ce fléau. Ils dénoncent la situation qui prévaut dans leur cité.

Par ailleurs, il faut souligner aussi que la cité Camping n’a jamais connu la recrudescence de bandits de rue, appelés autrement « Kuluna ». Cependant, ces derniers viennent s’ajouter sur la liste de ceux qui créent la désolation de la population de Camping.

Que les autorités politico-administratives provinciales sont censées d’y mettre fin.

Jean Bernard MUSAMU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :

Le Secrétariat général à l’Edd pour la création d’un cadre de concertation intersectorielle sur la gouvernance de la biomasse énergie en RDC

Dans la perspective de créer un cadre de concertation intersectoriel sur la gouvernance du secteur de la biomasse...

Pour face au changement climatique, Guy Blanchard Okeri recommande 2 solutions

 En marge de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (Ciar) qui a eu lieu à...

Me Félix Lilakako vante les prouesses juridiques de la RDC en matière de carbone

Me Félix Lilakako, Coordonnateur national de l’organisation non gouvernementale juristes pour l’Environnement au Congo, Jurec en sigle a...

Selon le DG Honoré Mulumba Kalala, il faut réfléchir ensemble sur des solutions idoines et importantes comme réponse à l’accélération au changement climatique

En marge de la cérémonie d’ouverture de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement qui a...