En marge de la 20ème réunion des parties du PFBC, Hope Land Congo a activement participé aux travaux préparatoires

Date:

Partagez via:

En prélude du forum de haut niveau qui s’est tenu du 03 au 05 juin à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. Ce forum placé sous le thème « assurer une planification efficace et durable de l’utilisation des terres pour préserver l’intégrité des écosystèmes forestiers », a été organisé par le Ministère de l’environnement et développement durable (Medd) par le biais de la Commission de forêts d’Afrique Centrale (Comifac).

 

Pendant deux jours, soit du 31 mai 2024 au 1er juin 2024, près de 150 jeunes engagés dans différentes structures de la société civile environnementale des pays d’Afrique centrale ont eu échangé autour des enjeux de la préservation de forêts du bassin du Congo.

De manière spécifique, l’organisation de ces assises a tourné autour de 2 principaux ateliers à savoir :  1) le premier jour, il était question de développer les stratégies basées sur les cas pratiques mais de présenter et exposer structures respectives ; 2) Le deuxième jour, il s’agissait de préparer la réunion des parties en produisant des nouvelles réflexions sur les forêts du bassin du Congo.

En effet, lors de la première journée, chaque structure présente à l’activité avait bénéficié d’un stand pouvant lui permettre d’exposer et de présenter ses différentes réalisations dans le domaine de la protection de l’environnement.

C’est dans ce cadre que Hope Land Congo était présent pour parler des efforts qu’il mène jusqu’à ce jour sur les questions liées à la protection de l’environnement.

Pour ce faire, Hope Land Congo à travers ses deux représentants à savoir : Jeis Dongo et David Nsey, respectivement chargé de projets/programmes et chargé de suivi, ont présenté de manière générale la structure. Dans leurs interventions, ils ont particulièrement mis l’accent sur les réalisations faites dans les domaines suivant ; de l’environnement, des jeunes et énergie, du forum des jeunes Ecocitoyens, de l’économie verte, de la conservation de la biodiversité avec les populations locales, du forum des jeunes pour le climat, etc…

Par ailleurs, ceux qui ont visité le stand Hope Land Congo ont été honorés par la visite surprise de son Excellence Madame Ève Bazaïba Masudi, Ministre d’État, ministre de l’environnement et développement durable, qui était accompagnée par la Coordonnatrice de la Coordination nationale de la Comifac, Madame Brigitte Bilonda et bien d’autres grandes personnalités. Tous ces visiteurs sont sortis émis et déterminés de cheminer avec Hope Land Congo afin de lui permettre à réaliser ses différents projets et de demeurer actif dans l’espace Comifac. Car les forêts du bassin du Congo constituent un dernier rempart non négligeable pour la régulation du climat mondial.

Lors de la deuxième et dernière journée, il a été question de travailler en atelier et de faire le diagnostic sur la question de la planification efficace et durable de l’utilisation des terres pour préserver les écosystèmes forestiers.

En termes de contribution, Hope Land Congo a activement participé, non seulement dans le débat mais dans la proposition des solutions quant à ce.

Signalons, par ailleurs que les jeunes venus des pays d’Afrique centrale ont été convaincus de l’engagement des jeunes congolais engagés sur les questions de l’environnement et ont promis de collaboration pour gagner ce pari.

En définitive, force est de signaler que le forum des jeunes qui s’est tenu à Kinshasa a été financé par le PFBC (Partenariat pour les forêts du bassin du Congo) avec la Co-facilitation de la France puis la Comifac était l’organe technique et scientifique.

Celcom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :

Le Secrétariat général à l’Edd pour la création d’un cadre de concertation intersectorielle sur la gouvernance de la biomasse énergie en RDC

Dans la perspective de créer un cadre de concertation intersectoriel sur la gouvernance du secteur de la biomasse...

Pour face au changement climatique, Guy Blanchard Okeri recommande 2 solutions

 En marge de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (Ciar) qui a eu lieu à...

Me Félix Lilakako vante les prouesses juridiques de la RDC en matière de carbone

Me Félix Lilakako, Coordonnateur national de l’organisation non gouvernementale juristes pour l’Environnement au Congo, Jurec en sigle a...

Selon le DG Honoré Mulumba Kalala, il faut réfléchir ensemble sur des solutions idoines et importantes comme réponse à l’accélération au changement climatique

En marge de la cérémonie d’ouverture de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement qui a...