Investiture du Gouvernement : la position de la RDC comme pays solution appelle à des orientations stratégiques claires

Date:

Partagez via:

Dans une ambiance pas comme à la coutume la Première Première Ministre Judith Tuluka Suminwa a présenté ce lundi 11 juin 2024 le programme de son gouvernement devant les élus du peuple pour les 5 prochaines années. Ce programme tourne autour des 6 piliers. Le 6ème pilier concerne la gestion durable des ressources naturelles de la RDC pour faire face au changement climatique.

En effet, à cette étape de son discours le n°1 du Gouvernement congolais a démontré les ressources naturelles dont dispose la République démocratique du Congo. Sur ce, la Première Ministre Judith Suminwa a rappelé que la Rdc est comptée parmi les grands pays forestiers possédant la plus grande biodiversité du monde. Fort de ses atouts naturels avec l’évolution préoccupante du changement climatique ainsi que la destruction de la biodiversité la RDC se trouve une fois de plus au cœur des rivalités géopolitiques liées à la transition écologique mondiale.

« Ainsi ce positionnement comme pays solution à la crise climatique nous met au centre des nouveaux enjeux de la gouvernance mondiale ce qui appelle à des orientations stratégiques claires. La mise en place des mesures solides dans ce secteur permettra à la RDC de jouer pleinement son rôle dans les discussions internationales sur le changement climatique tout en tirant partie des mécanismes appropriés tels que le crédit carbone dont les recettes pourront être orientées vers la lutte contre la pauvreté, contribuer d’une manière significative à la protection de l’environnement mondial tout en favorisant son propre développement durable », a indiqué l’actuelle Chef du Gouvernement de la RDC.

Cependant elle a déploré le fait que les populations congolaises vivent dans leur environnement celui-ci est confronté à divers défis majeurs tels que la déforestation, la dégradation du sol, et la pollution croissante par les déchets plastiques dans les zones urbaines. C’est pourquoi le nouveau gouvernement dirigé par Judith Suminwa prévoit de déployer des efforts considérables pour inverser ces tendances et lutter de manière durable contre ces effets néfastes notamment les inondations, les érosions, etc.

« Pour parvenir à cet objectif ce pilier, a déclaré la Première Ministre Judith Suminwa, son gouvernement a  prévu cinq axes stratégiques d’intervention à savoir : 1) la poursuite des réformes stratégiques pour la gestion durable des forêts pour mettre la RDC en situation de jouir pleinement son rôle de pays solution ;2) la gestion durable des ressources aux fins d’en assurer la gestion responsable et durable ; 3) la lutte contre le changement climatique consiste à honorer tous nos engagements internationaux relatif à la réduction de gaz à effets de serre dont  et atteindre la neutralité climatique ; 4) l’amélioration de la gouvernementale environnementale et l’assainissement dans les villes. Cet axe poursuit l’objectif de garantir un environnement de vie sain pour les congolais, débarrasser nos alentours de toute pollution liée au déchet plastique, de créer 70 milles emploi, de mettre en place un mécanisme institutionnel national des gestions des déchets. Et enfin élaborer et mettre en œuvre un programme de municipalisation accélérée des villes. Et enfin le 5ème axe stratégique c’est le développement rural équilibré à travers les programmes tels que le programme de 145 territoires.

En définitive, il y a toujours eu des programmes du gouvernement à chaque début de mandant, pour ce dernier programme du gouvernement, il faudra l’attendre aux résultats.

Jean Bernard MUSAMU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :

Le Secrétariat général à l’Edd pour la création d’un cadre de concertation intersectorielle sur la gouvernance de la biomasse énergie en RDC

Dans la perspective de créer un cadre de concertation intersectoriel sur la gouvernance du secteur de la biomasse...

Pour face au changement climatique, Guy Blanchard Okeri recommande 2 solutions

 En marge de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (Ciar) qui a eu lieu à...

Me Félix Lilakako vante les prouesses juridiques de la RDC en matière de carbone

Me Félix Lilakako, Coordonnateur national de l’organisation non gouvernementale juristes pour l’Environnement au Congo, Jurec en sigle a...

Selon le DG Honoré Mulumba Kalala, il faut réfléchir ensemble sur des solutions idoines et importantes comme réponse à l’accélération au changement climatique

En marge de la cérémonie d’ouverture de la 1ère Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement qui a...