Un compatriote dénonce le non-respect des normes environnementales dans la Mongala

Date:

Partagez via:

Nous sommes désolés de constater de nouveau que l’administration forestière provinciale et le Ministère provincial de l’Environnement ne savent pas que la société Cokibafode de la Mongala qui exploite actuellement sans permis de coupe valide a été autorisée dans le permis qu’elle détient de n’exploiter que 9.964 tiges pour un volume total de 50.721 mètre cube en 2022. Actuellement comme vous pouvez le constater avec moi sur les grumes dans la photo, la société est dans les 24.350 tiges et pour cubage inconnu ? Cette forêt du groupement Mowea est parmi les forêts riches en termes de gros diamètre. Sincèrement nous sommes en train de faire honte. Nous voulons des entreprises et non du mercenariat. Dans un bref délai nous allons faire une lettre d’information et restons à la disposition de nos autorités afin d’apporter notre expertise

Le compatriote

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Poursuivez votre lecture sur les mêmes thèmes :

Hope Land Congo célèbre la journée mondiale de l’environnement avec les maraîchers du Site de Malebo de Masina

En cette journée dédiée à la protection de l'environnement, l'initiative de Hope Land Congo résonne comme un appel...

Investiture du Gouvernement : la position de la RDC comme pays solution appelle à des orientations stratégiques claires

Dans une ambiance pas comme à la coutume la Première Première Ministre Judith Tuluka Suminwa a présenté ce...

En marge de la 20ème réunion des parties du PFBC, Hope Land Congo a activement participé aux travaux préparatoires

En prélude du forum de haut niveau qui s’est tenu du 03 au 05 juin à Kinshasa, capitale...

La République démocratique du Congo abrite les travaux de la 20ème réunion des PFBC

La Ministre d’Etat Eve Bazaiba Masudi, Ministre de l’environnement et développement durable, a ouvert ce lundi 3 juin...